Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M

Comme le titre l’indique, cette semaine, nous souhaitons parler de la consommation locale et de saison. Peut être que certains d’entre vous ont déjà lu certains de nos articles, vous avez donc remarqué que notre propos se concentre surtout sur l’alimentation. Nous continuons donc sur la même lancée.

Qu’est-ce que nous entendons par local ? De saison ?

Quand nous parlons de produits locaux, nous attribuons le plus d’importance dans notre panier alimentaire aux produits qui viennent de tout près de chez nous. Le plus près étant le mieux. Et surtout, si c’est Bio, c’est encore mieux. Nous essayons de limiter notre étendue à notre région, ou notre pays. Nous faisons ce que nous pouvons pour prendre les aliments qui sont produit au plus près, sans pour autant se fixer des limiter. Pour faire simple, si on a le choix entre 2 produits, l'un venant d'à côté et l'autreayant parcours des centaines de kilomètres, on choisit bien sur le premier. Par contre, si on veut vraiment un produit mais qu'il n'est pas produit localement, on le prend quand même, mais on limite sa consommation. Je pense notamment au chocolat qui n'est pas produit sous nos climats.

Dans une autre mesure, il existe les locavores, qui limitent leur consommation aux produits provenant de moins de 100 à 250km. La France est assez vaste pour permettre à tout le monde de s’alimenter correctement et de se faire plaisir. Il existe tant de bons légumes, certains qu’on ne connaissait même pas avant.

Evidemment, il n’y a pas que dans l’alimentation que l’on peut consommer local. Pour vos cadeaux (anniversaire ou Noël par exemple), il existe de nombreux artisans français qui ne demandent qu’à vous faire découvrir leurs savoir-faire. C’est parfois plus cher, mais ça comporte bien des avantages, comme nous le détaillons plus bas. Nos habits aussi peuvent être confectionnés en France (et même par soi même si on se met au tricot par exemple).

Quand nous parlons d’aliments de saison, nous parlons de fruits, légumes, ou autres produits, qui poussent ou bien sont disponible naturellement à la période où nous les achetons. Pas sous serre, sans produits chimiques c’est encore mieux aussi. La nature fait bien les choses et nous permet de varier les recettes tout au long de l’année. Certes, en hiver, pas de tomates ou de fruits exotiques, mais toute une nouvelle gamme de légumes racines qui n’attendent que les mains des petits chefs cuisto pour être transformés en super gratins ou purées. Voici par exemple une liste de recettes avec nos bons légumes « anciens » ou « oubliés ».

Pourquoi consommons nous des produits locaux et de saison?

  • C’est bon pour l’environnement. En effet, si on achète un produit qui vient d’à côté, il y a moins de transport, donc moins de pollution. Si le produit est de saison, il n’y a également pas besoin de chauffer une serre et tout l’équipement qui va avec.
  • C’est bon pour la santé, car tout ce transport d’aliments à travers le monde, ça ne pollue pas seulement notre belle planète, mais également notre santé. Varier son alimentation selon les saisons, ça permet aussi d’avoir différents apports en vitamines et minéraux, le corps adore !
  • C’est bon pour l’économie et l’emploi chez nous. En achetant local, on redonne du pouvoir aux fermiers de nos campagnes. Et on donne du travail aux gens autour de nous, les gens qui organisent les marchés, les artisans, les producteurs qui ont besoin de plus en plus d’ouvriers si on leur achète de plus en plus de produits. On aide tout un réseau à vivre, plutôt que de laisser notre argent partir dans d’autres pays, qui viendront ensuite racheter nos usines car, ici, nous n’avons plus de moyens pour les faire tourner.
  • C’est bon pour votre porte-monnaie. Acheter des fraises à la bonne saison, ça coûte moins cher !
  • C’est meilleur au goût. Des fraises qui viennent d’à côté, fraîchement cueillies et bien mûres ont bien plus de goût que des fraises ramassées toutes vertes au Mexique, transportées par avion puis poussées à mûrir artificiellement avec des produits chimiques.
  • C’est bon pour le moral, car ça permet de rencontrer les paysans qui nous nourrissent, ça permet aussi de tisser des liens avec les personnes autour de nous, plutôt que d’être un numéro de carte de fidélité dans un supermarché. Et puis le petit paysan aura toujours de bonnes astuces pour vos recettes et pour la conservation de ses produits.

Où trouver des produits locaux et de saison ?

On s’est mis au local il y a presque 2 ans, et on a tenté l’expérience dans plusieurs endroits, en France et à l’étranger. Ca marche partout ! C’est vrai qu’en France, en plus, on est vraiment gâté par la variété de choix, alors profitez-en !

Tout d’abord, on vous propose un calendrier des fruits et légumes de saison en France.

Voici une petite sélection des endroits où on peut trouver des produits locaux et de saison. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens:

  • Les AMAP : ce sont des Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne. Ils favorisent l’agriculture paysanne, mais aussi Bio ! Ils sont présents presque partout en France, et proposent souvent un panier de fruits et légumes par semaine, fraîchement récoltés.
  • Le Made in France  (ou fabriqué en France): avec la crise, ça devient de plus en plus à la mode. Mais sérieusement, tout le monde sur terre envie nos produits français, nos habits, nos parfums, nos savons de Marseille, nos fromages, etc. Alors sachez, vous qui êtes au cœur de ce magnifique pays, en profiter. Soyez des ambassadeurs de la France et de ses richesses !
  • Les Marchés de producteurs de pays : il existe des marchés dans beaucoup de villes encore. Il faut faire revivre cette filière, car elle donne du travail aux habitants du coin ! Attention à bien demander au commerçant la provenance de ses aliments, car ce n’est pas toujours local ou de saison. Faites un tour des marchés si vous habitez dans une grande ville. C’est tellement plus agréable que d’être derrière son chariot, dans d’immenses allées, où tout a été réfléchi pour vous faire consommer (oh si vous saviez, ça aussi tient, on en ferra peut être un article !). Le marché paysan, c’est la fidélité sincère à de bons produits, à un paysan ou un commerçant qui va finir par connaître vos habitudes et deviendra bien plus qu’un vendeur. En allant au marché, il y a comme un air de vacances toutes les semaines !
  • Pour certains produits, comme un jus pasteurisé, ou une confiture, les produits se gardent longtemps. On peut alors surtout faire attention à la provenance (ou faire soi même c’est encore mieux). Nous avons trouvé par exemple un jus de fruit d’une grande marque, qui propose maintenant des jus de France. Ils ont également une gamme de produits Bio. A quand la gamme de produits français Bio ? Si vous avez d’autres idées à partager, nous sommes preneurs !

Nous ne cesserons dans le répéter dans nos articles, mais si vous souhaitez que le système change, il ne faut compter sur personne d’autre que vous-même. Comme le dit l’histoire du colibri, nous essayons chaque jour de faire notre part du travail, à vous de nous rejoindre, en espérant que nos pistes vous aiderons !

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

Le marché d'un jardin de quartier propose entre autre des tomates récoltées le matin même. Distance parcourue du producteur au consommateur : 200 mètres

Le marché d'un jardin de quartier propose entre autre des tomates récoltées le matin même. Distance parcourue du producteur au consommateur : 200 mètres

Commenter cet article