Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jonathan et Mélissa Mialon

Cet article est l’occasion pour nous de vous parler d’une légende amérindienne qui nous a marqué. Une histoire qui nous a donné la force d’agir à notre échelle. Il y a beaucoup de choses qui peuvent nous révolter mais bien souvent on se sent petit et sans pouvoir face à ce qu’on voudrait changer ou face à nos problèmes. Bien souvent, on ne sait pas par où commencer…alors pourquoi pas par cette légende...

La première fois que Mélissa l'a entendu, elle lui a été contée par Pierre Rabih, un agriculteur et philosophe français. Il est un fervent défenseur de l'agroécologie, une agriculture respectueuse de la nature.

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri se dit qu’il devait faire quelque chose pour protéger la forêt où il vivait. Il s’activa, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Puis il recommença, aussi vite qu’il pouvait... Tous les autres animaux, bien qu’ils fussent plus gros et qu’ils pouvaient transporter plus d’eau, le regardaient sans l’aider. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! Il est trop grand et toi trop petit ! ». Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais du mieux que je peux. » »

Cette légende nous rappel que seul, nous pouvons nos sentir petit et sans pouvoir. Mais si un seul d’entre nous commence à agir, si petite soit l’action qu’il entreprend, il aura fait de son mieux et peut être que les autres le suivront. Plus nous sommes nombreux, plus nous avons du poids et plus il sera facile de changer les choses et de faire face à nos problèmes.

Vous pouvez retrouver le dessin animé de cette légende racontée en anglais (avec sous titre en français) par Wangari Maathai, la première femme africaine à avoir reçut le prix Nobel de la paix en 2004.

Chacun peut s'approprier cet légende à son échelle et à son contexte de vie.

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

La légende du colibri racontée par Wangari Maathai

Commenter cet article