Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M

Les géants de l’agroalimentaire ont de l’argent, mais cet argent provient des millions de clients qui consomment leurs produits.

Cette semaine, nous souhaitons partager avec nos lecteurs certaines dérives récentes du système dans lequel nous vivons. Elles sont absurdes et effrayantes pour notre avenir.

On parle de plus en plus de « souveraineté alimentaire » pour les pays en développement. La souveraineté alimentaire, c’est « le droit des populations, et des pays de définir leurs propres politiques alimentaires et agricoles. Ces politiques doivent être écologiquement, socialement, économiquement et culturellement adaptées à chaque contexte spécifique et ne pas menacer la souveraineté alimentaire d’autres pays ». Mais la réalité est que nous sommes tous en danger. La preuve par ces deux exemples.

  • Le "Monsanto act" met les OGM au-dessus de la loi aux Etats-Unis. En Mars 2013, aux Etats Unis, discrètement, alors que les médias complices ont braqué leurs caméras sur le mariage homosexuel, un nouvel amendement dans une loi budgétaire sur l’agriculture a été approuvé. Cet amendement dit que « la justice américaine ne pourra plus s'opposer aux mises en culture de plantes génétiquement modifiées, même si leur homologation est contestée devant un tribunal». N’est-ce pas incroyable ? Désormais, ni les paysans, ni les consommateurs américains ne peuvent s’opposer à la culture d’Organismes Génétiquement Modifiés (OGM). Nous remettons notre destin aux mains des géants de l’agriculture sans broncher. Et ne nous pensons pas à l’abri, puisque ces mêmes géants font également pression en Europe.
  • Cette action scandaleuse nous rappelle un autre scandale tout récent. Il n'y aura pas d'étiquette sur les OGM en Californie. Les américains ne savent pas tous qu’ils consomment des OGM, le secret est bien gardé. Un de nos très bons amis américain pense ne pas en manger, puisque ce n’est pas écrit sur les étiquettes. En effet, aux Etats Unis, rien ne force les industriels à indiquer la provenance OGM ou pas de leurs ingrédients. Malgré tout, certains consommateurs commencent à demander des comptes aux géants de l’agro-industrie, mais l’argent a encore pris le dessus récemment. Les campagnes de lobbying des plus gros industriels ont permis d’éviter une nouvelle fois l’étiquetage sur les OGM en Californie. Pas très transparent tout ça, et ça montre bien que les géants ne veulent pas dire la vérité à leurs consommateurs. Et ne nous pensons pas à l’abri ! En France, 80% des animaux d’élevage sont nourris aux OGM. Jusqu’en 2012, rien ne poussait les industriels à l’indiquer sur les étiquettes. Maintenant, grâce à de nombreuses années de bataille des associations de consommateurs, on peut retrouver la mention « nourri sans OGM », et si ce n’est pas le cas, il y a fort à parier que l’animal a été nourri aux OGM. C’est déjà une belle avancée.

Les américains ne savent pas qu’ils mangent des OGM. L’industrie en profite et essaye à tout prix d’étouffer de telles affaires. Il faut les tenir informés, quelle chance nous avons avec les échanges sur les réseaux sociaux ! Nous ne sommes pas contre les avancées technologiques ni les OGM, mais nous sommes pour la transparence, en particulier quand il s’agit de l’alimentation, puisque c’est la base de la vie. Il existe pourtant des alternatives aux Etats Unis aussi, comme nous avons pu le constater lorsque nous avons passé 5 mois dans l’Indiana. Il y a de la viande Bio, des marchés paysans, etc. Mais nous sommes anesthésiés par la consommation.

Il faut absolument que, nous consommateurs, nous rendons compte que le pouvoir est entre nos mains. Si nous consommons cette viande « nourri sans OGM », nous disons non à une alimentation que nous ne contrôlons pas. Nous disons non à l’esclavage alimentaire, nous choisissons.

Avant tout, nous devons nous questionner sur la provenance de nos aliments, du champ à notre assiette. Il faut refuser d’ingérer des choses que nous ne connaissons pas.

Faites passer le mot ! Merci pour nous, merci pour vous, merci pour eux !

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

http://www.fermelandefriere.com/images/sans_ogm.jpg

http://www.fermelandefriere.com/images/sans_ogm.jpg

Commenter cet article