Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M

Suite à notre article sur les « dessous » des produits allégés, nous souhaitons ici approfondir un peu la question des régimes pour perdre du poids.

De toute évidence, depuis la fin de la 2nde Guerre Mondiale, les pays développés économiquement ne connaissent plus la famine. Bien au contraire, il y a même un milliard et demi de personnes qui sont en surpoids ou obèses aujourd’hui.

La technique la plus utilisée pour réduire ce phénomène, jusqu’à présent, consiste à culpabiliser les individus en leur disant que s’ils sont en surpoids, c’est uniquement de leur propre faute. Les solutions proposées pour maigrir sont alors de manger moins, et de pratiquer une activité physique. Et pour cause, agir à l’échelle individuelle est bien plus lucratif que d’essayer de changer les choses au niveau d’une communauté, ou encore pire, remettre en cause le système lui-même.

Notre spécialité étant l’alimentation, nous ne nous attarderons pas sur le côté activité physique, même s’il est clair que les salles de sport poussent comme des champignons un peu partout dans le monde, et que ça rapporte gros aussi.

Du côté des entreprises qui vendent des produits pour « mincir », il y a deux cas de figure.

  • D’un côté, les marques traditionnelles, qui se mettent à vendre des produits allégés. Soit les marques formulent de nouveaux produits allégés en matière grasse ou sucre, soit elles créent de tous nouveaux produits. Nous avions vu dans notre précédent article que les produits allégés contiennent quand même des substances caloriques.
    • Pour remplacer le goût du sucre, les ingénieurs ont tout d’abord pensé à l’aspartame, une molécule au pouvoir très sucrant, mais sans calories. Pourtant l’aspartame est connu pour ses effets néfastes à la santé (comme prouvé scientifiquement dans cette publication, celle-ci ou encore celle-là).
    • Puisque l’aspartame est soupçonné d’être mauvais pour la santé, les entreprises agroalimentaires se tournent maintenant vers d’autres molécules, comme la Stevia, très à la mode en ce moment. Le problème de ces produits, c’est que ce sont des aliments « vides ». Non seulement ces produits n’apportent rien du tout au corps, mis à part la satisfaction cérébrale, mais en plus, ces produits activent les récepteurs de la digestion dans le corps, alors qu’il n’y a rien à digérer dans le ventre. Si on éprouve de la faim, c’est que notre corps veut manger, il veut des nutriments pour fonctionner. Il a été démontré que l’estomac, qui s’attend à digérer, mais ne reçoit rien quand on mange un produit allégé, stimule à nouveau le cerveau, car le produit allégé a tout de même stimulé tout le système. Les gens qui consomment des produits allégés ont donc tendance à manger encore plus, à la recherche de nutriments, comme démontré dans cette publication scientifique ou celle-ci ! Aspartame, Stevia, ou autre, le résultat est le même au niveau physiologique. Ce n’est pas tout ! Une personne qui base son alimentation sur les produits allégés aura tendance à prendre plus facilement du poids, puisque son corps est soumis à la faim constamment. Dès qu’une calorie passera dans le coin, elle sera alors encore plus facilement stockée par peur de futur manque !
    • Et l'allégé c'est lucratif. Au rayon frais seulement, les produits allégés ont généré en 2000, 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires
  • D’un autre côté, il existe les entreprises qui se sont spécialisées dans les régimes pour perdre du poids
    • Nous en citerons 2 ici, Weight Watchers et Jenny Craig. Chacune de ces compagnies appartient ou a appartenu à un géant de l’agroalimentaire ! Weight Watchers a appartenu pendant plusieurs années au groupe Heinz, qui continue à produire les aliments de la gamme Weight Watchers. Jenny Craig appartient aujourd’hui au groupe Nestlé. C’est un peu le cercle vicieux, ceux qui nous promettent de maigrir sont ceux qui nous gavent de malbouffe ! Toute la chaîne est bien contrôlée. On est incité de tous les côté à manger, puis on nous fait culpabiliser et on nous propose la solution du régime.
    • Le président actuel de Weight Watchers International, M.Chambers, a travaillé pendant plusieurs années pour le géant de l’agroalimentaire Kraft Food mais aussi pour Cadbury. Un autre des dirigeants a été pendant longtemps le directeur de la stratégie et du développement chez PepsiCo. Ces experts de la malbouffe sont-ils en mesure de nous apprendre à faire un régime ? Et n’ont-ils pas tout intérêt à nous faire grossir pour qu’ensuite on achète leurs produits « minceur » ?
    • Jenny Craig réalise un chiffre d'affaires d'environ 500 millions $ dans le monde. Le directeur de Nestlé Royaume Uni et Irlande déclare lui-même sur leur site internet : « Jenny Craig se fonde sur la crédibilité de Nestlé en nutrition et aidera au développement de notre activité alimentaire et nutritionnelle en Angleterre». En clair, ça va les aider à vendre plus !

La seule vraie solution pour avoir un poids normal, c’est de manger quand on a faim, savoir écouter son corps, faire ses courses dans un endroit où on n’est pas stimulé de tous les côtés pour nous faire acheter toujours plus (comme dans les supermarchés, ce qui fera l’objet d’un prochain article). Tout le monde le sait, il faut manger équilibré, varié, il faut cuisiner soit même. L’activité physique aussi est importante, et il est facile par exemple de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur.

Mais il faut aussi qu’on arrête de culpabiliser les gens, car le vrai problème, c’est bien le système alimentaire tel qu’il existe. Comme on le démontre encore ici, la plupart des choses que vous mettez dans votre panier alimentaire ne résulte pas d’un choix personnel, mais de signaux qui vous ont été dictés par l’agroalimentaire. C’est ce système qu’il faut changer. Il faut responsabiliser les entreprises. Il existe peu de programmes qui font ça, mais Mélissa a choisi de faire son doctorat sur ce sujet, grâce à nos connaissances des entreprises alimentaires et de la santé, la vraie. Si vous avez des questions ou suggestions, n’hésitez pas !

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

Ces régimes qui pèsent lourd

Commenter cet article