Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jonathan et Mélissa Mialon

Dans la suite de nos articles sur des personnes qui nous inspirent pour un monde éthique, durable et sain, voici le tout de Claude et Lydia Bourguignon.

La plupart de nos lecteurs n’auront certainement jamais entendu parler de Claude et Lydia, et pourtant, ce sont deux scientifiques français dont le travail permet de prendre un tout autre regard sur nos terres agricoles,  qui représentent la moitié du territoire français, et qui permet de nourrir des millions de personnes.

A travers le Laboratoire d’Analyse Microbiologique des Sols (LAMS), dont ils sont fondateurs, ils analysent les terres agricoles. Ils font de la « microbiologie des sols ».

Dans l’agriculture « conventionnelle » (dont nous avions déjà exploré les ravages dans d’autres articles), les sols sont considérés comme des éléments qui peuvent être nourris grâce à trois composés seulement : nitrogène, phosphore et potassium (ou NPK pour les initiés). Or, selon les recherches de Claude et Lydia, cette agriculture simpliste dégrade les sols, qui deviennent rapidement moins productifs. Il faut alors utiliser des engrais chimiques pour améliorer les rendements. A son tour, l’utilisation d’engrais chimiques affaiblie les terres et les plantes. Ceci nécessite donc l’utilisation de pesticides. Tout ceci détruit la faune indispensable à la vie des sols, notamment les vers de terre, qui, en creusant des galeries, permettent d’aérer les sols, mais aussi les champignons et bactéries microscopiques qui sont indispensables au bon développement des plantes. Claude et Lydia parlent de « sols morts », où seule la chimie subsiste. En Europe, selon leurs travaux, 90% de la vie microbiologique des sols a été perdue suite à l’utilisation de l’agriculture conventionnelle.

En parallèle, ils recommandent l’utilisation de technique de régénération des sols. Ces techniques sont très efficaces, mais ne sont malheureusement pas enseignées dans les écoles d’agronomie (disons que l’industrie agrochimique doit y être pour quelque chose…).  Ils promeuvent, notamment, l’utilisation de techniques qui évitent l’érosion des sols. Claude et Lydia viennent en particulier en aide aux agriculteurs biologiques qui veulent comprendre comment améliorer leur production tout en respectant la nature.

Voici une belle vidéo où Claude et Lydia expliquent les problèmes des sols, tellement d'actualité! http://www.youtube.com/watch?v=CBOvElIlrxw

Et une de plus, ça représente assez bien ce qu’on apprend aux ingénieurs…. : http://www.youtube.com/watch?v=FOi2TpppuRs

« On pourrait faire pression, ne serait-ce qu’en en parlant autour de soi » ! « Nous pouvons le dire, en tant que citoyen : je ne suis pas d’accord ».

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

 

http://www.ladepeche.fr/article/2008/11/27/499580-cahors-ils-ressuscitent-la-vigne-aux-portes-de-la-ville.html

http://www.ladepeche.fr/article/2008/11/27/499580-cahors-ils-ressuscitent-la-vigne-aux-portes-de-la-ville.html

Commenter cet article