Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M

Sur notre blog, nous vous avons déjà présenté les avantages des produits bio (et là) et biodynamiques pour la santé (absence, ou plus faible quantité, de produits nocifs) et pour l’environnement. Il existe une façon très simple de se procurer des produits bio sans dépenser beaucoup d'argent et en étant assuré des conditions de production : faire pousser quelques légumes et aromates soi même. Evidemment, on ne parle pas d'avoir sa propre ferme et de produire des tonnes de fruits et légumes, mais simplement d’avoir un potager (petit ou grand) pour faire pousser quelque-uns de nos aliments.

Où faire son jardin ?

Il existe plusieurs façons de faire son jardin et cela ne nécessite pas forcément beaucoup de place.

Dans son jardin

Pour ceux qui ont la chance d’avoir un « grand » jardin, il est facile de trouver un petit coin à utiliser pour son potager. Il faut bien penser à choisir un endroit exposé au soleil.

Pour ceux qui ont un « petit » jardin, il est possible de réaliser ce que l’on appelle un jardin carré. A l’aide de 4 planches, on réalise un carré de 1,2m de côté. Ce grand carré de potager est ensuite divisé en 9 (3*3) ou 16 (4*4) petits carrés qui abriteront différents type de végétaux.

Les avantages :

  • Ca ne prend pas beaucoup de place, car un jardin carré ne prend que 1,5m². Et si on a de la place, il est possible d’en faire plusieurs.
  • Un carré permet de cultiver 9 ou 16 cultures différentes.
  • Ce système de culture de potager est plutôt bien documenté. Il est donc assez facile de trouver des informations sur sa création, son entretien, le nombre de plants par carré de culture… Voici deux liens qui vous permettrons de commencer avec la construction du potager carré et des informations sur son utilisation (ne pas hésiter à suivre les liens dans l’encadré car ils donnent des informations sur la construction, les rotations, etc…).

Dans son appartement

Il est envisageable, si l'on n’a pas de jardin, d’avoir quelques espaces de verdure dans son appartement ou bien sur son balcon. On peut cultiver des légumes (radis, salades, etc…), des fruits (fraises, etc…) ou bien des herbes (persil, basilic, etc…).

Pour un jardin d’intérieur, il faut des bacs ou des pots. On peut se les procurer dans les jardineries ou bien les fabriquer soit même avec quelques planches de bois.

Nous avons dans notre appartement un bac avec plusieurs types d’herbes aromatiques : du thym, du persil, de la ciboulette et de l’origan. Et récemment on a planté quelques graines de piments, donc on devrait bientôt avoir des piments à la maison. Nous avons également un peu de basilic. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est toujours ça, sans pesticides et avec plein d'amour. Et puis c’est toujours ça que l’on n’a pas besoin d’acheter, surtout si on regarde le prix au kilo des herbes aromatiques (on atteint bien souvent les 50€/kilo).

Jardins communautaires

Il est également souvent possible d’acheter ou louer un petit lopin de terre pas très loin de chez soi. Certaines communes ont également des jardins municipaux, il est possible de faire une demande pour avoir une parcelle dans un jardin communautaire.

Comment s'occuper de son jardin?

Pour ceux qui ont déjà des connaissances en jardinage, cela ne sera vraiment pas difficile. Pour ceux qui n’y connaissent rien du tout… ça ne sera pas bien difficile non plus. Vous pouvez vous renseigner autour de vous, il y a certainement des personnes dans votre entourage qui connaissent un peu le jardinage. Par exemple, nombreux sont ceux, dans la génération de nos parents ou grands parents, qui ont, ou qui ont eu des potagers. C’est l’occasion de leur demander des conseils, vous en apprendrez beaucoup et ils seront sans doute très heureux de partager leurs expériences.

Il existe également des dizaines de sites Internet, de livres (ça peut être un cadeau utile pour Noël, qui approche) et de forums, qui pourront vous aider à commencer votre potager. Le site du jardin-bio peut être un bon départ.

Le mieux est de travailler en culture biodynamique: pas d’engrais chimiques, pas de pesticides de synthèse, utilisation de moins d’eau, etc….(avec l'avantage que votre potager vous coûtera moins cher)

Votre potager, en plus de fournir des fruits et légumes biologiques, vous permettra de faire des économies et de consommer des produits locaux.

Et n’oubliez pas, comme dit la légende du colibri, l’important n’est pas tant la taille de nos actions, mais au moins d’avoir fait notre possible pour changer les choses. Même si vous n’avez que deux trois bacs dans votre appartement avec des herbes aromatiques… c’est déjà ça.

Bon jardinage et surtout régalez vous avec vos récoltes! N’hésitez pas à nous tenir au courant si vous vous lancez dans l’aventure, même avec quelques herbes.

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

Notre pousse de piment et notre bac à herbes aromatiques
Notre pousse de piment et notre bac à herbes aromatiques

Notre pousse de piment et notre bac à herbes aromatiques

Commenter cet article

Claude 09/12/2013 14:22

Pour nous, pas une seule tomate" valide" cette année car trop froid et trop pluvieux cet été! Il n'y a qu'en octobre que tout voulait repartir généreusement avec un temps doux et agréable mais dommage on arrivait aux premières gelées et nous avons du nous contenter de tomates vertes. Pour le jardin, la météo compte beaucoup. Les herbes aromatiques sont très difficiles à cultiver en pots sur nos balcons. Pour le thym, il lui faut son petit caillou pour s'adosser et se sentir à son aise et peut être récupérer un peu de chaleur qui sait? Par contre le persil fait merveille et on peut récolter les graines. C'est aussi un bon détecteur de pollution à l'ozone avec les petites taches qu'il développe sur ses petites feuilles. Je parle bien sûr du persil plat pour les connaisseurs!

Jonathan et Mélissa Mialon 05/11/2013 09:32

Hey Marjo! On veut des photos! Vous devez vous régalez avec ces variétés, elles ont tellement plus de goût que les tomates de supermarché! Vous n'utilisez aucuns produits chimiques?

Jonathan et Mélissa Mialon 15/12/2013 00:39

Miam, elles doivent être bonnes alors, pas seulement au goût mais à la santé aussi :)

Marjo 10/12/2013 23:20

Ah non!!! Aucun produit chimique sur notre balcon!!!! (sauf le gaz d'échappement des voitures en dessous) ;-)

Marjo 01/11/2013 22:27

On a des tomates sur notre balcon tous les ans! Environ 6 pieds qui donnent pas mal de tomates chacun, on les prend à la campagne dans des espèces anciennes (coeur de boeuf, crimée, jaune...). Nos voisins d'en face qui ont une maison et un jardin nous ont avoué n'avoir jamais réussi à en avoir et enrager de voir les nôtres si belles ;-)
Par contre pour les plantes aromatiques c'est toujours un échec!!! Sauf la ciboulette qui nous suit depuis plusieurs années.