Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jonathan Mialon

Description:

"L'école souffre des mêmes maux que notre société : le délitement des libertés individuelles et collectives, l'abandon des valeurs humanistes, l'inégalité des chances. J'ai le sentiment désagréable que, dorénavant, sa mission se réduit à préparer un individu sélectionné, formaté, fiché dès sa plus tendre enfance." Ce texte de Bastien Cazals, directeur d'école, est le prolongement de sa lettre du 25 novembre 2008 au président de la République, restée sans réponse - sinon des sanctions financières -, et exposant son opposition citoyenne et non-violente aux réformes actuelles de l'Éducation nationale. Il livre ici un texte courageux et documenté, dans lequel il révèle l'état de l'école aujourd'hui, un désastre républicain à ses yeux, dont la gravité l'a conduit à désobéir. Un acte réfléchi et conscient, comme un écho à l'Appel des Résistants aux jeunes générations, lancé le 8 mars 2004 - notamment par Stéphane Hessel, Lucie et Raymond Aubrac -, appel qui l'a profondément marqué.

Nous voulions être professeurs des écoles lorsque nous avons choisi de faire nos études supérieurs. Malheureusement, l'Education Nationale a de moins en moins de moyens, et ne souhaite pas former les enseignants correctement. Pourtant, l'éducation, c'est la richesse d'un peuple, c'est donner la possibilité à tous de choisir et participer à la vie de son pays. Un texte plein de sens.

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

"Je suis prof et je désobéis" B.Cazals

Commenter cet article