Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jonathan Mialon

Description:

Fait n°1: Le marché libre n'existe pas
Fait n°4: La machine à laver a revolutionné le monde plus que l'Internet
Fait n°5: Attendez le pire de la part des gens et vous obtenez le pire.
Fait n°13: Rendre les riches encore plus riches ne rend pas le reste d'entre nous plus riche.
Si vous vous demandez pourquoi nous n'avons pas pu voir l'effondrement économique de 2008 arriver, Ha-Joon Chang connaît la réponse: nous ne nous sommes pas demandé ce qui se cache vraiment derrière le capitalisme. C'est un livre léger avec un but sérieux: remettre en question les hypothèses derrière le dogme, que l'école dominante néolibérale économistes, les apôtres du libre marché, ont filé depuis l'époque de Reagan.
Chang est l'un des économistes les plus respectés au monde, une voix de la raison et l'esprit dans la tradition de John Kenneth Galbraith et Joseph Stiglitz. 23 choses qu'ils ne vous disent pas sur le capitalisme offre aux lecteurs une compréhension de la façon dont le capitalisme mondial fonctionne et ne fonctionne pas. Dans son dernier chapitre, "Comment faire pour reconstruire le monde" Chang propose une vision de la façon dont nous pouvons façonner le capitalisme à des fins humanitaires, au lieu de devenir des esclaves du marché.
Ha-Joon Chang enseigne à la Faculté d'économie à l'Université de Cambridge. 

Nous avions acheté ce livre en Décembre 2012 dans une librairie anglophone de Paris. Nous essayons, au delà de notre formation scientifique plutôt axée sur la santé, de nous informer sur l'économie de l'alimentation. Mélissa va faire un doctorat qui est à la limite entre la santé, l'alimentation, la politique. Ce livre est une raison de plus de lutter contre le système actuel, totalement injuste et inefficace.

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

"23 things they don't tell you about capitalism" Ha Joon Chang

Commenter cet article